Le gouvernement fédéral doit prendre des mesures au plus vite en vue du doublement de la population des Canadiens de 80 ans ou plus

OTTAWA, le 3 oct. 2017 /CNW/ – Citant des statistiques alarmantes sur les besoins croissants de notre population vieillissante, l’Association canadienne des soins de longue durée (CALTC) a appelé le gouvernement fédéral à prendre des mesures, à financer la rénovation et la modernisation des établissements de soins de longue durée du Canada, et à normaliser la collecte de données dans le secteur à l’échelle du pays.

Des statistiques récentes indiquent que le nombre de personnes âgées de 65 ans ou plus connaîtra une hausse d’environ 25 % d’ici 2036, et le nombre de personnes âgées de 80 ans ou plus devrait doubler entre 2011 et 2036. Par ailleurs, les données révèlent qu’au moment de leur admission dans des établissements de soins de longue durée, les personnes âgées souffrent de problèmes chroniques multiples, 87 % d’entre elles étant atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence. Ce chiffre devrait doubler d’ici 2031.

« Plus de 140 000 Canadiens vivent actuellement dans des établissements de soins de longue durée dans tout le pays », a déclaré Candace Chartier, présidente de l’Association canadienne des soins de longue durée. « Nous sommes conscients qu’une transformation continue du système de soins de santé est nécessaire afin de soutenir notre population grandissante de personnes âgées. Cependant, aujourd’hui, il est essentiel que le gouvernement fédéral et ses homologues provinciaux tentent ensemble de pourvoir aux besoins des établissements de soins de longue durée en matière d’infrastructure, afin d’améliorer la qualité des soins fournis aux personnes âgées au Canada. »

Dans un rapport destiné au gouvernement du Canada, Prendre soin des personnes âgées du Canada, la CALTC formule plusieurs recommandations sur la manière dont devrait procéder le gouvernement pour répondre aux besoins de la population vieillissante.

« Nous félicitons le gouvernement Trudeau et les partenaires provinciaux pour leurs investissements cruciaux dans les soins de santé et pour leur engagement à améliorer la qualité des soins fournis aux personnes âgées au Canada. Cependant, du travail reste à faire », a ajouté Mme Chartier. « Il est indispensable que le gouvernement fédéral permette à ses homologues provinciaux d’utiliser une partie des fonds de l’Accord sur la santé pour répondre aux besoins des soins de longue durée en matière d’infrastructure, en rénovant les établissements et en en construisant de nouveaux partout au pays. »

Aujourd’hui, les membres de la CALTC se sont rassemblés à Ottawa pour animer un forum des intervenants nationaux à l’occasion de la Journée nationale des aînés, ainsi que pour appeler le gouvernement fédéral à élaborer et mettre en œuvre une stratégie nationale visant à améliorer les soins offerts aux personnes âgées dans le pays.

L’Association canadienne des soins de longue durée (CALTC)

L’Association canadienne des soins de longue durée (CALTC) est un organisme national composé d’associations provinciales et de fournisseurs de soins de longue durée qui offrent des services de santé financés par l’État aux personnes âgées partout au Canada.

Les membres de la CALTC représentent les fournisseurs de soins responsables d’embaucher des Canadiens et d’offrir chaque jour des soins de qualité aux résidents comptant parmi les plus vulnérables du Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements : www.caltc.ca

Renseignements : Jessica Stepic, jessica.stepic@santishealth.ca, 416 433-8087