Association des soins de longue durée au gouvernement fédéral: Il est temps de se concentrer sur les aînés du Canada

OTTAWA, 8 février 2018 – L’Association canadienne des soins de longue durée (ACSLD) demande au gouvernement fédéral de se pencher davantage sur les soins aux aînés à titre de priorité nationale.

Dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de l’ACSLD qui a eu lieu à Ottawa cette semaine, le conseil d’administration de l’organisme a présenté trois priorités stratégiques pour le gouvernement en réponse aux pressions croissantes sur le système de santé en raison du vieillissement rapide de la population.

Ces priorités sont les suivantes :

  • permettre aux prestataires de soins d’accéder au financement fédéral pour l’infrastructure afin de moderniser, à l’échelle du pays, les établissements de soins vieillissants;
  • investir dans un nouveau système normalisé de collecte de données numériques qui permettrait au gouvernement fédéral de comparer plus efficacement les résultats et la qualité des soins entre les provinces;
  • en partenariat avec le secteur, élaborer un nouveau plan pancanadien de ressources humaines en santé pour répondre à la grave pénurie de travailleurs de la santé de première ligne.

« Les difficultés croissantes et complexes auxquelles font face les prestataires de soins au Canada en raison des changements démographiques sont énormes », a affirmé M. Daniel Fontaine, président nouvellement élu de l’Association canadienne des soins de longue durée. « Nous sommes convaincus que le gouvernement fédéral comprend ce défi et nous devons être prêts à passer à la prochaine étape pour l’amélioration des soins en investissant dans de meilleurs établissements pour les résidents, et en améliorant la capacité des établissements à mesurer les résultats. »

« Nous devons travailler ensemble à l’échelle du pays pour nous assurer que le secteur des soins de longue durée est doté d’un complément adéquat de travailleurs », a ajouté M. Fontaine. « Sans effort coordonné, nous n’aurons simplement pas la capacité de recruter et de conserver un nombre adéquat de travailleurs pour prendre soin des aînés du Canada au cours de la prochaine décennie. »

Selon Statistique Canada, le nombre de personnes âgées de 65 ans ou plus augmentera de 25 % d’ici 2036, et le nombre de personnes âgées de 80 ans ou plus doublera entre 2011 et 2036. De plus, les données indiquent qu’à leur admission à un établissement de soins de longue durée, les personnes âgées auront plus de problèmes de santé et des problèmes multiples, à un âge plus avancé.

L’ACSLD demande au gouvernement d’utiliser le prochain budget pour investir dans la construction de nouveaux établissements et dans la modernisation des vieux établissements. Partout au Canada, les établissements de soins de longue durée subissent de plus en plus de pressions en raison d’une infrastructure dépassée puisque bon nombre de ces structures avaient été bâties en fonction de normes de conception qui ne conviennent pas aux personnes âgées d’aujourd’hui. Sans la construction de nouveaux établissements, le Canada fait face à une pénurie importante de lits pour les soins de longue durée et n’est pas préparé à répondre à la demande de soins. En raison de restrictions relatives à l’admissibilité, les établissements de soins ne peuvent pas accéder au financement fédéral pour l’infrastructure.

Les prestataires de soins et les décideurs politiques ont besoin des meilleures données possible pour soutenir les résidents individuels, pouvoir exercer leurs activités adéquatement dans les foyers-résidences et prendre des décisions politiques avisées. L’ACSLD demande au gouvernement fédéral de soutenir la normalisation de collecte et d’évaluation des données financières et statistiques afin de favoriser la prise de décisions fondée sur les données probantes.

Pour remédier à la pénurie de travailleurs, l’ACSLD demande aussi au gouvernement fédéral d’élaborer une stratégie pancanadienne de ressources humaines en santé afin de soutenir le recrutement et la conservation de travailleurs dans les secteurs connaissant une grave pénurie de main-d’œuvre. En outre, le conseil d’administration a demandé que le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté envisage d’élargir immédiatement le programme de permis de travail afin d’inclure les étudiants ayant suivi une formation d’assistant en soins de santé dans les établissements postsecondaires privés autorisés au Canada.

Le député de Nickel Belt, M. Marc Serré, a présenté à la Chambre des communes une motion pour la création d’une stratégie nationale sur les aînés et celle-ci a été adoptée. Cette semaine, les membres de l’ACSLD ont pris contact avec des parlementaires de tous les partis politiques pour les sensibiliser à ces défis et aux priorités de l’ACSLD, soit d’améliorer les soins et de répondre aux besoins des aînés du Canada.

« De nos jours, les aînés demeurent à la maison plus longtemps et sont admis dans des établissements de soins de longue durée à une étape plus tardive dans leur vie, alors qu’ils sont atteints de problèmes de santé plus complexes que jamais auparavant », a affirmé M. Fontaine. « Grâce à des investissements essentiels dans l’infrastructure, les systèmes de collecte de données et le recrutement approprié, les gouvernements et le secteur des soins de longue durée du Canada seront en bien meilleure position pour relever de nombreux défis de taille auxquels nous faisons actuellement face. » 

À propos de l’Association canadienne des soins de longue durée (ACSLD)

L’Association canadienne des soins de longue durée (ACSLD) est un organisme national composé d’associations et de prestataires de soins de longue durée provinciaux qui offrent des services de santé subventionnés par l’État aux personnes âgées partout au Canada.

Les membres de l’ACSLD représentent les prestataires de soins responsables du recrutement de travailleurs canadiens et de la prestation de soins de qualité aux résidents canadiens les plus vulnérables tous les jours. Pour en savoir plus : www.caltc.ca

Renseignements additionnels:

Jessica Stepic, contact@caltc.ca, 416-433-8087